Fermer

Gilles Abel

Il aime :

Les questions qui chatouillent, qui démangent ou qui ébouriffent.

Les mots « incandescent » et « sibyllin ».

L’incertitude, le doute et la complexité.

Et la petite Arvine et les nectarines.